NOTRE DÉMARCHE RSE

en quelques chiffres

47%

Des données stockées dans des hébergements durables

100%

D’électricité verte dans nos locaux

17.39

Tonnes de CO2 émises en 2020

3

Axes d’engagements pour réduire notre impact

580

Arbres plantés en France d’ici fin 2021

Responsabilité sociétale des entreprises

Le saviez-vous ?
Les émissions de gaz à effet de serre liées au domaine du numérique représentent 4% du total mondial. C’est autant que le trafic aérien mondial !
Avec la généralisation des équipements électroniques auprès de la population et les utilisations de plus en plus variées (objets connectés) cette part pourrait atteindre 8% en 2025 si l’on
adresse pas le problème.

Nous en sommes donc naturellement venus à la conclusion qu’en tant qu’agence digitale, il était temps d’agir.

Étape n°1 : Notre analyse et notre mesure

La quantification des gaz à effet de serre de par sa nature comporte de nombreuses approximations, c’est d’autant plus vrai dans le domaine du numérique dont l’impact environnemental est encore à l’étude.
Pour autant, cette étude a le mérite de nous donner une estimation de notre impact et surtout nous permet de diriger nos actions vers les plus gros postes d’émissions.

Ainsi, après un travail d’analyse et de quantification sur les scopes 1, 2 et 3 du bilan carbone, nous arrivons à un total de 17,39 tonnes sur l’année 2020 soient l’équivalent des émissions annuelles d’un français et demi.

Étape n°1 : Notre analyse et notre mesure

La quantification des gaz à effet de serre de par sa nature comporte de nombreuses approximations, c’est d’autant plus vrai dans le domaine du numérique dont l’impact environnemental est encore à l’étude.
Pour autant, cette étude a le mérite de nous donner une estimation de notre impact et surtout nous permet de diriger nos actions vers les plus gros postes d’émissions.

Ainsi, après un travail d’analyse et de quantification sur les scopes 1, 2 et 3 du bilan carbone, nous arrivons à un total de 17,39 tonnes sur l’année 2020 soient l’équivalent des émissions annuelles d’un français et demi.


Étape n°2 : Réduire notre impact

Une fois les postes d’émissions et axes d’amélioration identifiés,
il ne restait plus qu’à élaborer un plan d’action afin de réduire notre impact notamment au niveau des gaz à effet de serre mais pas que …

Nos solutions digitales

L’écoconception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d’un produit ou service, et lors de toutes les étapes de son cycle de vie. C’est ce que nous faisons pour toutes nos solutions digitales.

En ce qui concerne nos sites web, nos Webmasters appliquent des procédés permettant d’alléger les pages et de simplifier les processus afin de limiter leur impact environnemental. Aussi depuis le lancement de notre démarche, nous proposons un thème de site beaucoup plus sobre et donc moins polluant à tous nos clients.

Nos logiciels quant à eux vont faire l’objet d’un diagnostic d'écoconception afin de situer les axes d’amélioration.

Notre engagement environnemental est au service de la qualité de nos produits puisqu’écologie et performance sont intimement liées dans le domaine du numérique. Donc ce qui est bon pour votre cabinet, est bon pour la planète.

Nos achats

Nous imaginons notre activité comme un ensemble où interviennent de nombreuses parties prenantes avec qui il convient de mettre en place une politique d’achats responsables.

Ainsi, après avoir effectué une cartographie et une analyse des parties prenantes, nous avons décidé pour certains de nous tourner vers des partenaires plus écoresponsables notamment en ce qui concerne nos hébergeurs.

Les équipements électroniques concentrent une grande partie des émissions du numérique. Notre objectif ?

En réduire le nombre : chaque collaborateur dispose d’un ordinateur portable professionnel pour des raisons de sécurité mais utilisent leurs téléphones portables personnels afin d’éviter les doublons.
Les faire durer le plus longtemps possible : grâce à un entretien régulier et une sensibilisation des collaborateurs
Imaginer leur fin de vie : diverses solutions existent pour leur donner une seconde vie (reconditionnement, dons aux écoles, recyclage, …).

Nos démarches internes

Les déplacements professionnels représentent le poste d’émissions le plus important. En effet, dans notre objectif d’internationalisation, certains déplacements en avion sont nécessaires. Cependant, nous privilégions les transports plus doux lorsque le trajet le permet dans un temps acceptable (en général 4h ou moins).

Nous sensibilisons nos collaborateurs sur de nombreux domaines, que ce soit la consommation électrique, la consommation d’eau ou encore les gestes numériques à adopter.

Nous avons mis en place une politique de réduction des déchets et amélioré le système de recyclage notamment grâce à la sensibilisation.

La totalité de nos collaborateurs viennent en transport en commun au bureau lorsque les conditions sanitaires le permettent.

Étape n°2 : Réduire notre impact

Une fois les postes d’émissions et axes d’amélioration identifiés,
il ne restait plus qu’à élaborer un plan d’action afin de réduire notre impact notamment au niveau des gaz à effet de serre mais pas que …

Nos solutions digitales

L’écoconception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d’un produit ou service, et lors de toutes les étapes de son cycle de vie. C’est ce que nous faisons pour toutes nos solutions digitales.

En ce qui concerne nos sites web, nos Webmasters appliquent des procédés permettant d’alléger les pages et de simplifier les processus afin de limiter leur impact environnemental. Aussi depuis le lancement de notre démarche, nous proposons un thème de site beaucoup plus sobre et donc moins polluant à tous nos clients.

Nos logiciels quant à eux vont faire l’objet d’un diagnostic d'écoconception afin de situer les axes d’amélioration.

Notre engagement environnemental est au service de la qualité de nos produits puisqu’écologie et performance sont intimement liées dans le domaine du numérique. Donc ce qui est bon pour votre cabinet, est bon pour la planète.

Nos achats

Nous imaginons notre activité comme un ensemble où interviennent de nombreuses parties prenantes avec qui il convient de mettre en place une politique d’achats responsables.

Ainsi, après avoir effectué une cartographie et une analyse des parties prenantes, nous avons décidé pour certains de nous tourner vers des partenaires plus écoresponsables notamment en ce qui concerne nos hébergeurs.

Les équipements électroniques concentrent une grande partie des émissions du numérique. Notre objectif ?

En réduire le nombre : chaque collaborateur dispose d’un ordinateur portable professionnel pour des raisons de sécurité mais utilisent leurs téléphones portables personnels afin d’éviter les doublons.
Les faire durer le plus longtemps possible : grâce à un entretien régulier et une sensibilisation des collaborateurs
Imaginer leur fin de vie : diverses solutions existent pour leur donner une seconde vie (reconditionnement, dons aux écoles, recyclage, …).

Nos démarches internes

Les déplacements professionnels représentent le poste d’émissions le plus important. En effet, dans notre objectif d’internationalisation, certains déplacements en avion sont nécessaires. Cependant, nous privilégions les transports plus doux lorsque le trajet le permet dans un temps acceptable (en général 4h ou moins).

Nous sensibilisons nos collaborateurs sur de nombreux domaines, que ce soit la consommation électrique, la consommation d’eau ou encore les gestes numériques à adopter.

Nous avons mis en place une politique de réduction des déchets et amélioré le système de recyclage notamment grâce à la sensibilisation.

La totalité de nos collaborateurs viennent en transport en commun au bureau lorsque les conditions sanitaires le permettent.


Étape n°3 : Captation de nos émissions résiduelles

Mais qu’est ce que la captation carbone exactement ?

Malgré tous nos efforts, il nous est impossible de ramener nos émissions à 0. C’est pourquoi la notion de captation carbone a été créée. Afin de se rapprocher d’une neutralité carbone mondiale et ainsi stopper le réchauffement climatique, les entreprises et organismes peuvent investir dans des projets de création de puits de carbone qui absorbent l’excédent de gaz à effet de serre.

Nous avons donc décidé d’entreprendre cette démarche avec notre nouveau partenaire EcoTree. Leur mission ? Travailler au renouvellement et à la gestion durable de la forêt française, à la préservation et à la valorisation de sa biodiversité et à la reconnaissance de toutes ses multifonctionnalités, parmi lesquelles le stockage du carbone. La forêt est en effet le 2ème plus grand puits de carbone de la planète, après les océans. Tout au long de leur vie, les arbres puisent le carbone présent dans l’atmosphère, le stockent et libèrent de l’oxygène dans l’air. Par sa gestion durable, concrète et tangible, EcoTree contribue à valoriser cet office écologique de la forêt.

Leurs projets ainsi que leur vision du monde nous ont convaincus, c’est pourquoi d’ici fin 2021, nous aurons acquis 580 chênes sessiles dans une forêt de Mayenne pour participer à la préservation du patrimoine forestier français.

Notre engagement avec EcoTree ne s’arrête pas là ! Puisque les arbres ne sont pas la seule composante à protéger au sein de nos forêts, nous avons décidé de soutenir EcoTree dans leur projet de restauration d’une zone humide dans le Morbihan. Celle-ci permettra le développement de la biodiversité (notamment des oiseaux) et la préservation d’un espace qui se raréfie en France depuis les années 60. Pour plus de détails visitez leur page dédiée ici.

Étape n°3 : Captation de nos émissions résiduelles

Mais qu’est ce que la captation carbone exactement ?

Malgré tous nos efforts, il nous est impossible de ramener nos émissions à 0. C’est pourquoi la notion de captation carbone a été créée. Afin de se rapprocher d’une neutralité carbone mondiale et ainsi stopper le réchauffement climatique, les entreprises et organismes peuvent investir dans des projets de création de puits de carbone qui absorbent l’excédent de gaz à effet de serre.

Nous avons donc décidé d’entreprendre cette démarche avec notre nouveau partenaire EcoTree. Leur mission ? Travailler au renouvellement et à la gestion durable de la forêt française, à la préservation et à la valorisation de sa biodiversité et à la reconnaissance de toutes ses multifonctionnalités, parmi lesquelles le stockage du carbone. La forêt est en effet le 2ème plus grand puits de carbone de la planète, après les océans. Tout au long de leur vie, les arbres puisent le carbone présent dans l’atmosphère, le stockent et libèrent de l’oxygène dans l’air. Par sa gestion durable, concrète et tangible, EcoTree contribue à valoriser cet office écologique de la forêt.

Leurs projets ainsi que leur vision du monde nous ont convaincus, c’est pourquoi d’ici fin 2021, nous aurons acquis 580 chênes sessiles dans une forêt de Mayenne pour participer à la préservation du patrimoine forestier français.

Notre engagement avec EcoTree ne s’arrête pas là ! Puisque les arbres ne sont pas la seule composante à protéger au sein de nos forêts, nous avons décidé de soutenir EcoTree dans leur projet de restauration d’une zone humide dans le Morbihan. Celle-ci permettra le développement de la biodiversité (notamment des oiseaux) et la préservation d’un espace qui se raréfie en France depuis les années 60. Pour plus de détails visitez leur page dédiée ici.


Après tout cela, que reste-t-il ?


Nous restons proactifs en nous associant à différents acteurs.

Le monde évolue rapidement, mais nous aussi ! Plutôt que de rester à la traîne, nous préférons participer au mouvement. Pour ce faire, nous nous engageons auprès d’organismes de la santé, du numérique et de l’environnement.

Ainsi, afin de participer encore plus à la lutte contre le réchauffement climatique, Substances Actives est devenue actionnaire de Time For the Planet. Cette entreprise à but non lucratif souhaite lever 1 milliard d’euros afin d’investir dans l’innovation servant l’environnement. Découvrez-les, et si vous êtes aussi convaincus que nous, soutenez-les !

Aux côtés de notre partenaire depuis quelques années, l’UFSBD, nous participons à la prévention bucco-dentaire grâce à nos clips Visual Activ. Ceux-ci sont relus et validés afin de sensibiliser au mieux les 150 000 à 200 000 patients qui passent par vos salles d'attente chaque mois.

L’innovation pour nous est primordiale, c’est pourquoi nous nous engageons auprès de plusieurs acteurs du numérique, comme « France Digitale » qui souhaite développer le pôle de compétitivité tech européen en incluant des objectifs environnementaux et sociaux. Nous faisons partie du mouvement « Engagé pour la e-santé », lancé par le ministère de la santé afin de moderniser les infrastructures numériques de notre système de santé. Enfin, nous sommes signataires de Planet Tech’Care afin de nous tenir informés des nouvelles découvertes sur le numérique responsable et de les partager à nos collaborateurs pour approfondir notre action.

Enfin, notre engagement ne se caractérise pas uniquement par des actions externes mais aussi en interne. Afin de permettre aux collaborateurs de se retrouver autour de valeurs communes de partage, de compassion et d’éthique, chacun participe au processus de décision en proposant et/ou votant pour l’action qui leur parle le plus. Ainsi, chaque année, Substances Actives financera ou accompagnera une association selon le choix des collaborateurs.

Partenaires